Le scan de sensibilité à la pauvreté, un outil développé par Netwerk Tegen Armoede

(c) ToolBox

Netwerk Tegen Armoede est composé de 59 associations flamandes et bruxelloises où les personnes en situation de pauvreté prennent elles-mêmes la parole. C’est ce qui nous rend uniques, puisque nous touchons pas moins de 10 000 personnes en situation de pauvreté, alors qu’il s’agit d’un groupe très difficile à atteindre dû au grand tabou et à la honte entourant la pauvreté. Avec eux, sur la base de leurs expériences quotidiennes d’une vie dans la pauvreté, nous recommandons des politiques de lutte structurelle contre la pauvreté.

Il y a environ 3 ans, une piste vers les entreprises a été lancée, car celles-ci jouent un rôle important dans la lutte contre la pauvreté. D’une part, elles emploient des personnes en situation de pauvreté et, d’autre part, elles offrent des produits et services aux personnes en situation de pauvreté.

Avoir un emploi est un levier important pour sortir de la pauvreté, avec comme condition essentielle que celui-ci soit durable. Et c’est là que les choses tournent souvent mal pour les personnes en situation de pauvreté, nous constatons souvent un effet d’instabilité dans leur parcours professionnel : elles trouvent un emploi mais le perdent à court terme. Cette instabilité génère également de nombreux inconvénients pour l’employeur : un taux de rotation élevé du personnel entraîne des coûts élevés, notamment en termes de recrutement, de formation et de licenciement. Et cela devient encore plus problématique en période de pénurie de main-d’œuvre.

Dans notre processus de coaching, nous commençons par un scan de l’entreprise durant lequel nous déterminons dans quelle mesure l’entreprise est sensible à la pauvreté. Sur base de cette analyse, nous proposons un programme de coaching sur mesure dans lequel nous travaillerons sur les points les plus délicats comme par exemple l’absentéisme, le travail en équipe ou encore la communication. Notre objectif est toujours d’obtenir un résultat win-win pour l’employeur et l’employé en situation de pauvreté.

Les employeurs font état d’une diminution de l’absentéisme, d’une augmentation de la motivation et du rendement et d’une diminution du roulement du personnel. Il en résulte des économies importantes en termes d’absentéisme, de coûts de recrutement, de licenciement et de formation. Pour les personnes en situation de pauvreté, l’emploi durable est un levier important pour sortir de la pauvreté.

Résumé des 2 outils proposés :

  • La trajectoire de coaching propose un atelier sur mesure de 2 jours suivi d’un coaching pour adapter les outils et les processus de l’entreprise. Vous trouverez ici un témoignage de Wim Cannaert, directeur RH de Vanheede, une entreprise de traitement des déchets.
  • Le scan de sensibilité à la pauvreté examine dans quelle mesure l’entreprise facilite l’emploi durable des salariés en situation de pauvreté. Sept thèmes, qui constituent chacun un aspect important de l’emploi durable, sont analysées à l’aide d’un scan.

Pour plus d’information à propos de ces outils (en néerlandais) :

Armoedesensitiviteit-scan2 Coachingtraject Netwerk tegen Armoede[13]